A l’horizon 2017…

 

 

A l’horizon 2017…

2017 : Année de mes 70 ans !

Si je calcule bien, j’entame mon demi-siècle de chansons… impressionant !

Mais j’ai la tenace sensation d’avoir à peine commencé ma carrière… avant-hier !

Hé oui, c’est une évidence : je ne me lasse pas de chanter.
J’affirme même que ce flux incessant me nourrit, me justifie au monde, me surprend moi-même.

Je vois venir à mes concerts deux générations distinctes :

Bien sûr, ce public fidèle, soixantenaire et complice… mais aussi, et de plus en plus, des jeunes.

C’est là la surprise.

C’est à ces derniers que ma chanson-éponyme du prochain disque : L’inespéré est dédié.
Leur quête, pour nous, les vieux routards, nous est indispensable. Confirme notre intuition originelle : c’est par eux que se produira peut-être le
miracle.
Pardonnez-moi si je demeure un incorrigible utopiste.
Que voulez-vous, cette existence terrestre, telle qu’on nous la fomente (dans les hautes sphères comprimées de la peur totalitaire et du libéralisme impitoyable) est infecte !

Ou plutôt : infectée par notre soumition et cet oubli à être, élever nos enfants, imaginer d’autres possibles…
Le chemin lorsqu’on s’écarte des ornières est immense et dangereux.

Mais c’est le seul possible.
De s’y engager est déjà, en soi, une
victoire….
Un
Inespéré !

 

Ce contenu a été publié dans Les éditos de Morice. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire