Archives de catégorie : Les éditos de Morice

L’évènement du 7 janvier

Sans bien réfléchir, le texte suivant a été écrit hier, dimanche 11 janvier, alors que tant de manifestions au « record absolu » battaient leur plein. Je vous le livre, pour apporter ma petite goutte d’eau de colibri dans l’incendie.  Sans me prendre … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Edito de Novembre 2014

J’ai compris…    Quarante sept années terrestres pour comprendre ça, presque un demi-siècle ! Ben quoi ? L’évidence… au prix d’un sacré temps de délestage en soi. Voilà : J’irai désormais chanter là où je me sens bien… Je n’attendrai plus le miracle … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Amateurs

Amateur vient d’amour… J’avais envie de les célébrer tous ces saltimbanques de l’intérieur ne recherchant dans l’acte de Ceux qui se moquent royalement d’inscrire leur petit épitaphe dans le sérail des grands immortels de ce monde éphémère. Ceux qui mesurent … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Avril 2014

Vous êtes là ? Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai la même sensation face à Internet, que le portable à ses débuts voici 20 ans, ou la télé il y en a 40 ans : Attention… découverte fulgurante, magique… mais … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Decembre/ Janvier 2014

Derrière le monstre, un colibri…  (1) Paris et sa multitude foisonnante, Paris et sa démesure mortifère… Oui, oui, cette ville reste pour moi une énigme ! Ici se côtoient le pire comme le meilleur : L’étincelle d’une promesse d’harmonie humaine… comme la … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Decembre 2013

Chanteur ? Je pratique un métier semé d’embûches… Narcissiques d’abord : Il faut un sacré temps avant de parvenir (peut-être) à se délester de l’illusion d’unicité et d’irremplaçable ! Au profit de quelques joies futiles débouchant pas à pas vers une petite vie féconde, … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Aout 2013

Chanter sous l’aile du vent nomade J’en fais juste le constat : Mes chants demeurent dans la marge de l’indifférence généralisée, ignorés des générations montantes et du grand public. Je n’en tire pas l’ombre d’une gloire,  ni aigreur d’ailleurs…  C’est comme … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Juillet 2013

J’habite Die…     Le microcosme diois est joyeusement contrasté et diversifié, à bonne distance  des épicentres citadins et de ses surenchères (1)… De fait, il s’est développé ici, avec les années -et l’arrivée de néo-ruraux citadins-, tout  un tissu … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire

Avril 2013

Nous voulions juste faire l’amour   Nous voulions juste faire l’amour effeuiller le désir Trouver un contre-poison à cette extrême lassitude Qui se lisait sur le visage de nos parents A vingt ans, l’avenir nous appartenait, immensément vierge Nous savions … Continuer la lecture

Publié dans Les éditos de Morice | Laisser un commentaire